31/05/2006

Take a walk on the wilde side ...

[Mode Conscience Rebelle ON]

[Mode Individu ON]

 

Il y a, malgré tout, des moments où je me dois de revenir sur terre. Des choses que l’on doit faire, des choses que l’on doit dire, des choses qu’il faut entreprendre, pour ne pas se sentir éparpillé. 

J’aurais adoré être un puzzle.  Être de ces pièces, colorées et bigarrées qui à priori n’ont rien à voir ensemble, mais une fois assemblées, elles forment un tout, concret et substantiel.  N’être qu’une image que l’on peut découper et recoller à l’infini.  A l’envie, jusqu’à plus soif.  Une subtile torture de l’esprit qui amène à un but ludique.  C’est là, même l’aisance de la vie, ou en tout cas de la mienne.

La fierté, lorsque l’on est parvenu, enfin et contre toute patience, a alambiquer les éléments, mais aussi le désespoir, lorsqu’il manque un tenant, des sorte que l’aboutissant soit toujours aussi incomplet.  Pour le moment, certaines parties sont ensembles, mais encore volante, virevoltante, qui ne se rattachent à rien.  Elles sont libres, tels des électrons, gravitant autour de certaines parties manquantes, écumant la réserve et choisissant les morceaux avec compassion.

Il faut …, je dois …  ces mots me font mal.  Ils irritent l’objet salivaire, d’une acidité amère.  Du Cyanure sulfurique condensé.  Mais, il faut et je dois … essayer de me rassembler pour former une image, quitte à la détruire et à la recomposer par la suite.  Mais en l'instant, je dois trouver une de ces parties qui pourraient en rallier d’autres à leur cause.  Sans conteste, il faut et je dois …

 

Je serais un puzzle fantôme, durant quelques jours.  La blogosphère s’étiolera de moi, pendant que les corolles refleuriront, mais j’essayerais de tout de mêmes traîner mes boulets et mes chaînes vers vous.  Parce que finalement, quoi de plus important, que vous.

[Mode Individu OFF]

[Mode Conscience Rebelle OFF]

08:53 Écrit par Nola | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Il faut ... je dois brrr... j'aime pas ces mots là
Bonne journée

Écrit par : Yves | 31/05/2006

Yves moi non plus

Écrit par : Nola | 31/05/2006

boulets? chaines? mon Nola, tu dois..il faut...car parfois il le faut; mais c'est faux tout ça! librement consenti! l'expérience de la matière et tutti-quanti. Ce sont peut-être bien ces fragments de matière qui nous aident à tenir cohérents, dans notre incohérence. Ils font partie de toi, ces morceaux là. Prends les doucement, fais les jongler au bout de tes doigts, ne les déteste pas. Grâce à eux, tu volent un peu plus haut à chaque après. ;-)

Écrit par : fun | 31/05/2006

Fun Je tâcherais de m'en souvenir ...
Merci pour tout

Écrit par : Nola | 31/05/2006

c'est parce que je t'aime voilà;-)

Écrit par : fun | 31/05/2006

ça y est c'est dit ! Je crois que ... je t'aime aussi ;-)

Écrit par : Nola | 31/05/2006

Bon okaayyyy Je veux pas déranger, je vous laisse ;-)

Écrit par : Yves | 31/05/2006

tssssssss jaloux va !

Écrit par : Nola | 31/05/2006

Mais non je suis pas jaloux

Écrit par : Yves | 31/05/2006

~Ï~ ;-)

Écrit par : Nola | 31/05/2006

(dans la série "je sais pas choisir de titre") l'important ds la vie, c'est l'autre ! comme disait l'autre justement...

Écrit par : seby | 31/05/2006

Et ces éléments... ... qu'ils te soient attachés ou non constituent chacun des infimes parties de l'essence qui te meut dans le monde.. Bonne balade de l'autre côté de toi, et reviens-nous aussi coloré.

Écrit par : Boudlard | 31/05/2006

~Ï~ Seby => aussi oui
Boud' => on va tâcher de l'être

Écrit par : Nola | 31/05/2006

héhéhé qui c'est qui va penser aux tonnes de trucs inutiles que tu vas charrier pendant le Week-end? profites en pour flanquer cette p... d'e.... de PS de m..... au feu nom didju!
;-))))))))
courage

Écrit par : fun | 31/05/2006

rends toi l'amour de la foule en d-élire ne te lachera plus.
Je te verai encore à la foir diµu Livre à Tours et Taxidermistes
signer des autographes comme Amélie Nothomb.
Sache déjà que je ne ferai pas la file...
à propos, tu te présentes aux comunales? (ah ah)

Écrit par : joE | 31/05/2006

Les commentaires sont fermés.