06/06/2006

Sens Unique

[Mode Individu ON]

Tout a commencé par :

[Mode Individu OFF]

 

[Mode Belle Inconnue ON]

Ca veut dire quoi, donner un sens à sa vie ?

[Mode Belle Inconnue OFF]

 

 

[Mode Conscience Rebelle ON]

[Mode Individu ON]

Rien, ça ne veut rien dire.  C’est juste un moyen utilisé par l’homme,  pour se sentir vivant.  Pour avoir un but, pour pouvoir accomplir quelque chose qu’ils n’auraient */peut être /* jamais osé entreprendre.  C’est pour, une fois qu’ils seront sur leur lit de mort, pouvoir se dire, j’ai vécu.  J’ai entrepris, je n’ai pas de regrets, je peux mourir en paix maintenant */oui, tu vas mourir/*.  C’est l’essence même de l’homme, de ne pas perdre une miette de sa précieuse continuité.  Comme si, chaque instant devait être utilisé, formaté, éduqué et utile.  Ne pas perdre de temps, de miettes.  C’est si important les miettes qu’on en oublie de les rassembler pour former le pain qui les a déstructurées.  C’est mêmes miettes qui ne sont que la chapelure d’une vie que l’on considère dans sa globalité alors que l’on s’efforce déjà de l’éparpiller, de la morceler pour pouvoir mieux la gérer.

Serons nous plus heureux si l’on donne un sens à notre vie ?  Je ne sais pas.  J’ai un peu de difficulté avec cette notion de but, d’accomplissement */c’est vrai, tu préfères voguer au gré du vent/*.  Prendre un peu dans chaque vie et l’utiliser pour moi.  Et quelquefois, donner un peu de ma vie, pour d’autres.  Certains disent que l’expérience c’est l’autre nom donnés aux échecs, aux erreurs.  Moi je préfère me dire que chaque parcelle de vie, quelle qu’en soit son sens, sert.  Chaque parcelle peut être partagé, amalgamé, englobé par tous.  Chacun peut se servir d’une partie de vie, vécue ou morte, l’analyser pour en faire ressortir le meilleur.  Pour améliorer sa condition de mortel.  Et peut être, améliorer la condition humaine. 

Mais toutes ces vies, que l’on peut utiliser, avaient, chacune, un sens différend.  Est-ce donc cela le vrai sens de la vie.  Les utiliser toutes, sans conditions, sans exceptions, pour n’en former qu’une seule, ou en tout cas, la nôtre ?

[Mode Individu OFF]

[Mode Conscience Rebelle OFF]

09:50 Écrit par Nola | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Salut Nola Donner aux autres oui mais est-ce que les autres se donnent a toi ?
Bonne journée

Écrit par : Yves | 06/06/2006

~Ï~ très souvent Yves

Écrit par : Nola | 06/06/2006

Tu sais Nola Je me suis tellement fais avoir que je préfère garder une certaine distance par rapport aux gens. Une question d'expérience sans doute

Écrit par : Yves | 06/06/2006

je te comprends Yves Mais certaines personnes valent la peine d'être connues !

Écrit par : Nola | 06/06/2006

oui sans doute Moi par exemple ;-)

Écrit par : Yves | 06/06/2006

Youhouuuuu Tu as pu donner à ce texte tout son sens !!! Je fais des bonds !

Écrit par : Boudlard | 06/06/2006

Boud' Fait gaffe au plafond ;-)

Écrit par : Nola | 06/06/2006

... Andouille !

Écrit par : boudlard | 06/06/2006

Boud' Aussi, oui :-)

Écrit par : Nola | 06/06/2006

hihihi MDR

Écrit par : Yves | 06/06/2006

Le sens de la vie Nola, tu dois bien sentir où est le "bien" ? Savoir ce que tu peux apporter aux autres, non ?

Écrit par : Eric | 06/06/2006

Savoir ce que l'on peut apporter aux autres ou bien ce que les autres on envie de "prendre" chez toi ...

Écrit par : Nola | 07/06/2006

Tu sais pourquoi les anges volent? c'est parce qu'ils se savent légers. Comment ça ça n'a rien à voir? ben si, parce que le sens de la vie, c'est d'apprendre à voler. Enfin, je crois...enfin bon.
je sors. ;-)

Écrit par : fun | 07/06/2006

Fun c'est peut être vrai ! Qui sait ?

Écrit par : Nola | 07/06/2006

;-) ;-)

Écrit par : fun | 07/06/2006

Ton histoire de miettes importantes "qu’on en oublie de rassembler pour former le pain qui les a déstructurées. C’est mêmes miettes qui ne sont que la chapelure d’une vie que l’on considère dans sa globalité alors que l’on s’efforce déjà de l’éparpiller, de la morceler pour pouvoir mieux la gérer." me fait pense à une autre histoire. Les gros Cailloux de la vie, ...... avec les P'tits cailloux qui n'y trouvent pas leur place...... et les grains de sable... que l'on peut faire disparaître si facilement, sans se soucier de où ils se perdent...
Tu la connais?

Écrit par : Le P'tit Caillou | 07/06/2006

Les commentaires sont fermés.