05/09/2006

La flemme du triste Cire

Vous me manquez vous savez, beaucoup et très fort.  Pour le moment, je suis en incompatibilité.  Pas vraiment l'envie et pas vraiment le temps non plus.  Il est des périodes où l'expiration vient plus vite que l'inspiration, et que celle ci souffle les lettres et les mots de l'écran, pour le rendre vide mais néanmoins lourd de sens.

Enfin vide, c'est une façon de ne pas voir, en fait, il est rempli de caractères d'espacements, de sorte qu'il semble vide, mais en fait, il est rempli de rien.  Et ça, c'est déjà quelque chose !

Il sera un moment ou tout ces petits riens prendront formes, pour devenir un avenir lettrés, consistant dans la ronde de l'écriture.  Mais s'il y ronde, il y a chanson et pour l'instant, je n'ai pas trop envie de me battre contre la mesure.

Mais je reviendrai, pétri d'espoir et flétri de passion, parce qu'il n'y a rien de mieux que la Renaissance, Baroque dans son esthétisme And Roll dans le tempo !

 

May the blues be with you ...

11:43 Écrit par Nola dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

prends ton temps de toute façon je t'attends ;-)))
prends soin de toi stp

Écrit par : Ange | 05/09/2006

Je t'adore donc... je t'attends... Souviens-toi... Ce sont les absences qui définissent la longueur du temps... et c'est la patience qui nous permettent de faire passer ce temps.
Et je suis TRES patiente.
Prends soin de toi mon Nola!
Gross Kiss

Écrit par : Le P'tit Caillou | 05/09/2006

Merci... même si je ne sais pas très bien si c'est à moi que tu parles.... ou à.... Toi?
Tu me manques mais je sais que tu es là. C'est pour ça le merci. Pour tous les mots, ceux d'aujourd'hui, mais aussi ceux d'avant, tes mots, rien que pour moi. Que je n'ai pas oublié. Merci Sage Nola!

Écrit par : Le P'tit Caillou | 06/09/2006

Les commentaires sont fermés.