17/11/2006

Green Sugar

[Mode Individu ON]

Humeur Musicale du jour :  Eyes of the Insane de Slayer

Humeur d’Emma :  Burp, prout, Re-Buuuuuuuuuurp et Re-Prouuuuuuuut !

[Mode Individu OFF]

 

[Mode Belle Inconnue ON]

[Mode Individu ON]

 

 

Mes ailes sont sales et puante de crasses, grises de cendre et trouées par endroit.  Rapiécées puis de nouveau effilochées, je n’avais plus la force de les faire tenir ensemble.  Elles ont perdu de leur superbe, de leur envergure.  Elles se sont ratatinées petit à petit à force de ne plus voler, à force de rester sur terre et tout de même essayer, enfin faire semblant de voler.   Mais mes chevilles ne quittent plus le sol, au contraire avachis sur un morceau de bitume, je regarde le monde se déformer dans un flash d’explosion nucléaire.  J’attends la grande déconnexion, celle qui se produit au beau milieu de ma tête, celle qui appelle le livide cosmétique d’une blancheur virtuelle, plus qu’écœurante mais qui me rappelle à chaque fois, qui m’emprisonne alors que j’essaye de m’évader.

J’essaye obstinément de revoir ses sempiternels yeux verts, parce qu’ils s’éloignent eux aussi, lentement, comme quand, en phase de descente, vous vous rendez compte que le besoin est toujours là, abrupt, sanguin et viscéral.  Alors je m’imagine, je m’aide à m’imaginer ses magnifiques yeux verts qui n’appartiennent qu’à Elle.  J’essaye de me les imaginer, dans un délire d’incontinence poudreuse, j’essaye de faire en sorte qu’ils restent auprès de moi, fixé et vrillé dans l’inconscience de l’envie, virevoltant au beau milieu des molécules planantes.

Souvent le nombre de grain qui augmentent les battements de mon cœur ne sont plus suffisant, je ne vois qu’une image au trait trop gras de papier crépon.  Un vert bouteille qui s’assombrit, ses yeux qui se défont et se confondent avec le rugueux crissement de la poussière.  J’augmente les portions, je pimente les doses.  Juste pour la retrouver, Elle, dans les brumes de sa vie, dans les parties qui m’étaient autrefois accessibles.  Mais celles ci se ferment, inexorablement, alors je m’enfonce encore plus loin les aiguilles métalliques comme pour crocheter les cadenas qui me permettraient d’accéder à l’antichambre de son âme, celles qu’il m’était si facile d’ouvrir à coup de Je t’Aime.  Mais ce n’est qu’une illusion, tout n’est qu’illusion !   Les toits me semblent trop haut aujourd’hui, trop loin pour les atteindre.  Je me dis que souvent elle est là, à m’attendre qu’Elle regarde en bas et qu’Elle me tend la main, mais cela aussi, je sais que ce n’est pas vrai.  Elle n’est plus là, elle ne m’attend plus. 

Je me meurt à petit feu, entre deux coup de cuillères bouillonnantes et brunes de terre de ciel.  J’aimerais tant espérer !  Mais l’Héroïne de mes rêves me laisse ce goût de trop peu dans les veines, il me faut recommencer, à longueur de journée, juste pour la revoir une dernière fois, une toute dernière fois … comme à chaque fois !

 

[Mode Individu OFF]

[Mode Belle Inconnue OFF]

17:49 Écrit par Nola dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Incontinence poudreuse ? Cher Nola,
Tout n'est pas très clair, mais je suis nul en poésie...
Normal: la drogue rend le cerveau brumeux!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 17/11/2006

Elle n’est plus là, elle ne m’attend plus. beurrkk biskuit papa
imbécile, elle t'attend ici bas, cesse de regarder les toits!
l'Héroine c'est Emma, ne soit pas préssé. Dès qu'elle aura la parole elle saura t'instruire pôvre ignorant.
continue de nous épater - tu écris bien.

Écrit par : joE | 20/11/2006

~Ï~ Armand => et tout le monde sait que j'ai le cerveau lent ;-)
joE => Hey, hey, c'est tout vu !

Écrit par : Nola | 20/11/2006

Avec le vent... Cher Nola,
Avec le vent qui souffle aujourd'hui, le cerf-volant ira loin et haut!
Amitiés.
P.S. Je te ramènerai dans le droit chemin des mots d'esprit qui nous manquent à tous.

Écrit par : Armand | 20/11/2006

hahah Armand C'est marrant, beaucoup ont la nostalgie des jeux de mots, lors de la première mouture de Nola ;-)

Écrit par : Nola | 20/11/2006

P'tit coucou bonsoir :)

Écrit par : bio | 20/11/2006

sister héroïne un petit goût de James Elroy sur celui là, mon doux Nola

Écrit par : melle bille | 21/11/2006

~Ï~ Bio => kissssssssss
Bille => sisters of mercy ...

Écrit par : Nola | 21/11/2006

je suit kontan et mérci
je se rait tret koréquet e
et anrevoire

Écrit par : kévin | 11/08/2007

je suit kontan et mérci
je se rait tret koréquet e
et anrevoire

Écrit par : kévin | 11/08/2007

Les commentaires sont fermés.