28/11/2006

Le dormeur du val (suite ... )

[Mode Individu ON]

Humeur Musicale du jour :  More than Words d’Extreme (un petit coup de nostalgie)

Humeur d’Emma : Since I’ve been loving you de Led Zeppelin

[Mode Individu OFF]

 

[Mode Belle Inconnue ON]

[Mode Individu ON]

 

Le dormeur du val.

 

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

 

DSC00028

 
 
 
Cette magnifique peinture à été réalisée par Imagine : http://imaginer.skynetblogs.be
 
 

 

Et par delà la marée de sang, deux hommes viennent à son secours.  Dans ce trou de verdure où chante une rivière, ils s’agenouillent devant lui, par humilité, par dépit aussi.  Sa plaie béante a froid, laissant cliqueter des rubis qui s’écoulent tel un battement de précieux.  Ils le revigorent, le frictionnent mais rien n’y fait, il restera plongé dans l’Eternel Recommencement.  Le soleil se voile, le cresson bleu perd sa brillance, la nature est en deuil, elle a perdu l’un des siens.  Un Vivant, souriant à l’herbe folle, allumant de sa joie les débuts de fumées qui créent les mondes et qui se transforment en crépitements odorants et suaves : des couleurs et des odeurs qui s’entremêlent agglutinant le bonheur, jusqu'à en former une boule de désirs, là au fond du ventre.

C’est alors qu’ils détournent la tête, et en contre bas dans la vallée, ils aperçoivent un marécage d’horreur.  Ils ne peuvent que se détourner devant un pareil spectacle, la plaine est rouge de cadavres entassés, zigzagante de désarroi, bouillonnante de la fureur des hommes.  Le dormeur du val n’était pas seul, enfin, pas au début.  Ils étaient toute une armée, fort et fier, s’en allant exterminer leurs ennemis.  Mais ceux d’en face étaient encore plus forts et encore plus fiers qu’eux. Ils n’en ont fait qu’une bouchée, appétissante dans sa violence, enivrante d’adrénaline, exorbitante de fureur.  Ils n’ont pas su s’arrêter, même lorsque l’ordre leur à été donné par celui qui ne se bat pas, mais qui pense.  Qui pense comment gagner sans que lui, ne se fasse mal !  Qui ne s’émeut pas des pertes subies sauf quand ces pertes le mettent lui même en danger.  Les généraux ne manient pas l’épée, ils les confient à plus fous qu’eux.  Il les a laissés faire.  Se disant que ses hommes avaient grandement besoin de se divertir, de se défouler, même si cela devait se faire au détriment d’autres hommes.  Mais la guerre ne s’émeut pas de sentiments, elle est impitoyable, surtout pour ceux qui restent en vie !

Ce soir, des pères, des amants et des fils sont morts dans une illusion désespérée de liberté.  Mais en y réfléchissant un peu, leur liberté, ils l’ont enfin trouvée 

 

[Mode Individu OFF]

[Mode Belle Inconnue OFF]

 

15:51 Écrit par Nola dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Tu étais soldat dans une autre vie ? Le peinture pourrait etre la symbolisation de la "ligne rouge".

Amitiés,

Écrit par : Eric | 28/11/2006

Hermine: Plutôt la mort que la souillure! Cher Nola,
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret (breton),
Potius mori quam foedari (latin),
Plutôt la mort que la souillure (français)
.
Mourir pour la liberté?
Suite de déductions Armand:
Comme "mon auto, c'est ma liberté", on peut mourir pour son auto!
Ainsi, je comprends mieux les fous du volant et les buveurs-conducteurs!
Je n'y peux rien, je ne les approuve pas!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 28/11/2006

~Ï~ Eric => qui sait ??? Mais en ce qui me concerne, j'ai adoré la ligne verte !
Armand => Houlaaaaaaaaaa, cool, c'est le matin ;-)

Écrit par : Nola | 29/11/2006

La réponse à la première question est OUI !

Écrit par : Le P'tit Caillou | 29/11/2006

Dans ce cas petit caillou s'il y a une réelle volonté, tu y arriveras !

Écrit par : Nola | 29/11/2006

Salut ma poule la couille a beaucoup de boulot ;-)
Très joli texte comme d'hab.
A plus

Écrit par : Yves | 29/11/2006

hihihi Je t'assure, bientôt la cloture hein !!!
;-)

Écrit par : Yves | 29/11/2006

coucou joli texte mais t'es un torturé toi ? hin ? ;))
bon aprem
bises

Écrit par : bio | 29/11/2006

Bio ben oui, un peu quand même ;-)

Écrit par : Nola | 29/11/2006

Ne sommes nous pas tous Des torturés ?

Écrit par : Yves | 30/11/2006

Pour la plupart oui ;-)

Écrit par : Nola | 30/11/2006

cornebistouille je crains d'être arrêtée pour déli de futilité après un texte pareil!;-)

Écrit par : melle bille | 01/12/2006

Bille tu es trop dure avec toi !

Écrit par : Nola | 01/12/2006

Salut Nola Melle Bille, depuis un petit temps je ne sais plus ouvrir ton blog et quand je parviens a l'ouvrir je ne sais pas laisser de commentaire
Bisous a tout les 2

Écrit par : Yves | 01/12/2006

Salut yves le message est transmis !

Écrit par : Nola | 01/12/2006

Les commentaires sont fermés.