25/01/2007

Exhaustivité de la tendresse

[Mode Individu ON]

Humeur Musicale du jour :  Whishlist de Pearl Jam

Humeur d’Emma : Chausssssssssures ! 

[Mode Individu OFF]

 

[Mode Belle Inconnue ON]

[Mode Individu ON]

 

 

J’aurais aimé être …

 

J’aurais aimé être l’un de ses baisers, enclin de la vérité de sa force et de la douceur de ses lèvres.  Brillantes d’envies les plus opiacées, avenantes par l’intimité qu’elles induisent.  Un baiser des plus profond qui vous laisse entrevoir ce que sera une partie de votre futur si vous avez l’espoir de pouvoir l’apprivoiser.  De pouvoir le retrouver aux détours des aléas qui font que deux vies, à défaut d’être supportables deviennent ces mirages lointains tant espérés.

Un de ses baisers, toujours le même mais variant les esquisses, déformant la vague qui dessine votre bouche, de sortes que les courbes de tendresse se recroquevillent, s’étalent parfois sur le désir  conquérant et humide de l’invention des plaisirs.

Un de ses baisers, contact furtif de deux âmes qui se touchent ou contact appuyé de deux âmes qui se relient.  Quel qu’il soit, le mensonge y est banni et il n’y a rien de plus vrai, que d’embrasser les étoiles.

 

J’aurais aimé être l’un de ses poignets, fin et délicat.  Vierge de toutes agressions mentales, quand le bleu clair du Soleil rejoint le bleu marine de la Lune et que l’Alun ne comble pas les esp’errances de l’été.

Un de ses poignets, félin et légèrement incliné de répit, soudoyant l’espace des volutes de ses gestes, décrivant les cercles cabalistiques des constellations de Mercure tandis que l’autre, plus en bas, au niveau de ses hanches, relevé et fier, paradant de sa nudité tel les gorges des lionnes lorsqu’elles rugissent d’amour !

Un de ses poignets, fragile mais solide à la fois, assez irrigué pour laisser passer les sentiments secrets, ceux qui portent les mains vers la nuque et le front lorsque l’on s’étreint, ceux qui font hérisser la peau comme des pics acérés, pour préserver sa bulle.

 

J’aurais aimé être ses yeux, ses yeux que j’ai tant et tant relu à travers les brisures des larmes.  Ses yeux que je vous ai tant et tant décrit. D’une pureté modifiable, lorsque les radiations de l’amour lui grandissent les cils et lorsque les pupilles se rétractent pour mieux vous hypnotiser.  Deux magnifiques joyaux d’un absinthéisme douloureux, qui vous traquent et vous guettent par delà les grands vents, lorsque la neige a cessé de tomber et que vous vous retrouvez seul, parmi l’immensité de la solitude distordue d’Amour réfréné. 

J’aurais tant aimé être ses yeux, pour me voir heureux de l’autre côté du miroir.  Quémandant chaque parcelle d’émotion, distillée goutte à goutte, attendant l’absorption complète de celle déjà offerte avant de créer la complexité d’une nouvelle.

J’aurais tant aimé être ses yeux ou même leurs ombres, peut importe le clair-obscur si le naufrage se fait en eaux froides.  Ce n’est pas le noir de ses profondeurs qui me déroute, mais le vert scintillant de sa tendresse qui m’attire !

 

J’aurais tellement voulu être …

 

[Mode Individu OFF]

[Mode Belle inconnue OFF]

11:56 Écrit par Nola dans Général | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

Commentaires

J'aurai tant voulu être ... Mais ma Poule tu es déjà ses mots !!!

Écrit par : Yves | 25/01/2007

Yves Toujours aussi terre à terre hein ;-)
Mais, d'un autre côté, je n'avais pas envisagé cet aspect là et je crois que tu as raison !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

Oui Nola Toujours avec ma logique froide hein, j'y peux rien ;-)

Écrit par : Yves | 25/01/2007

Point de vue intéressant que je n'avais pas envisagé, comme quoi, ça sert les potes !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

Héhéhé Mais va pa trop te casser la tête sur ça hein ;-)

Écrit par : Yves | 25/01/2007

Yves tu sais une fois que je suis parti, rien ne peut m'arrêter !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

hahaha Je m'en doutais, c'est pour cela que je le dit !!! ;-)

Écrit par : Yves | 25/01/2007

bon ... ... je m'en vais retourner sur les toits !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

oui Mais ne tombe pas ;-)

Écrit par : Yves | 25/01/2007

nOlà Mais d'où tu la tiens ton inspiration ?..
J'adore la photo.. d'une chaleur glaciale

Écrit par : gaYa | 25/01/2007

GaYa Heureux de te revoir !
La photo, tu ne serais pas un peu gothique, à l'intérieur ? ;-)

Écrit par : Nola | 25/01/2007

Moi, j'aurais tant voulu être mais je ne suis que moi.
Bises Nola

Écrit par : Le P'tit Caillou | 25/01/2007

Yves t'inquiète, j'ai l'habitude maintenant !
Les rares moment que je passe sur terre me convainquent d'y retourner ...

Écrit par : Nola | 25/01/2007

Petit Caillou et ce n'est déjà pas si mal, crois moi !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

Et cette chason là taimes mieux? Lili, take another walk out of your fake world
please put all the drugs out of your hand
you'll see that you can breath without not back up
so much stuff you've got to understand

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide

lili,you know there's still a place for people like us
the same blood runs in every hand
you see its not the wings that makes the angel
just have to move the bats out of your head

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide

lili,easy as a kiss we'll find an answer
put all your fears back in the shade
don't become a ghost without no colour
don t become a ghost without no colour
cause you're the best paint life ever made

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide

Moi j'aurais tant voulu m'appeler Lili

Écrit par : Le P'tit Caillou | 25/01/2007

Petit Caillou superbe chanson, mais je crois que beaucoup d'entre nous aimeraient être ce qu'ils ne sont pas, faisant de nous d'éternels insatisfaits.
C'est propre aux humanisants de toujours vouoir courir après leur fuite !

Écrit par : Nola | 25/01/2007

merci et à vite je te note en lien merci de ton passage dans le pays doux

Écrit par : Elise | 25/01/2007

oui mais alors tu ne serais pas toi, mon Nola...

Écrit par : melle Bille | 25/01/2007

euuuh je ne veux pas être ce que je ne suis pas ,je vx être ce que je suis mais en mieux ,tjrs mieux ...est ce normal ? ;)
bisous Nola ^^

Écrit par : bio | 25/01/2007

~Ï~ Bille => en effet ;-)
Bio => Se vouloir, mais en mieux ? Je vais voir ce que je peux faire

Écrit par : Nola | 26/01/2007

juste j'y ai ajouté un paragraphe pour ne plus faire de généralités
merci de ton passage
bonne ap
Amicalement

Écrit par : ELISE | 26/01/2007

Lettres de tendresse.
J'aime beaucoup .
Moi ,je ne suis jamais las d'être ici en tout cas.

Écrit par : Melo | 26/01/2007

Melo mais tout le plaisir est pour moi !

Écrit par : Nola | 26/01/2007

Les commentaires sont fermés.