28/01/2008

Reach out and Touch Faith

 

 

decoration

 

[Mode Individu ON]

Humeur musicale du jour : Mister Crowley d’Ozzy Osbourne (didjuuuuuuu le solo de Rhandy Road)

Humeur d’Emma : Je veux me déguiser en Blanche Neige pour le Carnaval !

[Mode Individu OFF]

 

[Mode Individu ON]

[Mode Belle Inconnue ON]

 

J’ai été votre début.

 

Vous étiez tellement beaux, parés de vos murmures grandiloquents.  Je vous regardais, à la dérobée pour ne pas vous déranger.  J’aimais sentir votre peau qui se croisait, vos doigts qui se serraient formant ce labyrinthe vivant dont l’unique issue était l’étreinte vivante et omnibulante.  Vous voguiez par dessus les marées de soleil, brisant les rayons blessant, vous protégeant, l’un et l’autre de l’absolu recommencement, découvrant vos épaules du poids des non dits, recouvrant d’étoffes les fruits du vent d’été.

 

Vous étiez tellement beaux, illuminés par les candeurs adolescentes.  Vos bouches entremelées, goûtant le paradis que Vous Vous étiez créés : acidulé par l’envie, sucré par le besoin d’être ce que Vous n’aviez jamais ressenti auparavant.  J’aimais ressentir cette douceur opaline, feutrée du coton de l’abandon qui s’en remet aux lendemains glorieux du Recommencement quand vous reveniez vers moi, hibernant déjà dans les méandres vaporeux.  Les déchirantes promesses au bord du coeur,  Vous distilliez vos perles d’alun comme le grain de Votre peau, serré et aligné, velouté et parfumé, immersion fusionelle du goût et de l’odeur.

 

Et puis, finalement, Votre fin ...

 

Lorsqu’Il est revenu, une nuit froide d’automne, secoué par les tremblements des étoiles qui disent Tic-Tac : le temps qui s’écoule éloigne l’espace-temps, ces années lumières qui grandissent, distance et minutes, tristesse et nostalgie.

Je l’ai revu, embrumé des toits où Il aimait tant se réfugier, espace poudreux où les mêmes étoiles redevenaient mystère et illusion, à son insu.  Je l’ai revu, vapeur parmis les vivants, narguant ces passants qui se tenaient par la main, cherchant un coin où une autre histoire serait probablement écrite, cherchant la transparence, où une autre vie se devait de commencer, encore et encore, comme ces milliers d’entre nous qui n’ont pas encore compris.

Je l’ai revu, magnifique dans sa mélancolie, accompagné des souvenirs défunts, immenses de vérités quand il était encore Fou et que modestement, Elle se faisait Reine, simplicité marbrée d’émeraude, lézardée ça et là par le sempiternel ...

 

[Mode Belle Inconnue OFF]

[Mode Individu OFF]

14:41 Écrit par Nola dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

si tu savais comme ça me fait plaisir de te retrouver ici

Écrit par : Ange | 28/01/2008

Hey ! bonjours vous !
comment vas tu ?

Écrit par : Nola | 28/01/2008

Cher Nola,
Maintenant, je sais où tu récupères les pommes de pin que tu utilises pour fabriquer tes pignons!
Note: Il semblerait qu'il est fait référence à des pignons dans la bible (on en a aussi trouvés à Pompéi). Il n'est précisé nulle part si c'est Judas qui s'en mettait en suppositoires!
Amitiés

Écrit par : Armand | 28/01/2008

... Ne sait quoi trop en penser.

Écrit par : Bou | 29/01/2008

Alleluiah !

Écrit par : mar | 30/01/2008

Te souhaite un beau week-end ...

Écrit par : Ange | 01/02/2008

ah cool ! j'avais pas vu que toi de retour ;)
bon we :)
kissss

Écrit par : bio | 02/02/2008

~Ï~ Armand => des pignons de pins, hmmmmmmmmm, on fait du pesto avec ça !
Bou => Laisse toi aller, tu verras
Mar => heuuuuuuuuu Mazel-Tov ?
Ange => le We fut bon
Bio => back on track !

Écrit par : Nola | 04/02/2008

Reach out touch faith ... c'est pas Depeche Mode ? Ne le prends pas mal mais cela me fait penser à Collection D'Arnell Andrea, c'est plutot un compliment. Cette prose distante (le "vous").
Et cela me fait doucement penser à une personne que j'ai intimement connue.

Bien à toi

Écrit par : Eric | 05/02/2008

Eric Oui c'est dépèche mode et non je ne le prends pas mal ;-)

Écrit par : Nola | 06/02/2008

alegria
Ok !! pour les deux, même si c'était un alleluyah peu religieux et peu marqué culturellement !! donc plutôt dans le sens de alegria disons ... en plus "vulgaris " : chouette !!! ça fait plaisir...

Écrit par : mar | 09/02/2008

Mar Allegria : je vois, à traduire par Joie en Italien ;-)

Écrit par : Nola | 11/02/2008

un beau labyrinthe :)

Écrit par : Gondolfo | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.